CONNEXION
billets d'humeur

Qu'est-ce que l'effet de levier ?

8 mai 2021 
newsletter
effet levier

Un Monde de Bulles

Si un mot revient systématiquement dans chaque crise, c’est le caractère « inédit » de celle-ci. Celle que nous avons traversée en 2020 et toujours pendante ne laissait pas entrevoir une telle remontée des marchés financiers à ce jour. La plupart des prévisionnistes se sont donc encore trompés sur toute la ligne, avec des prévisions bien plus pessimistes jusqu’à l’été 2020 démenties par les faits. L’appétit du risque en corollaire a pris une place prépondérante ces derniers mois. Conjugué au plan de relance faramineux des états développés, tout laisse à penser la création et l’existence de bulles financières.

La bulle verte à travers la transition écologique, l’explosion des valorisations des valeurs technologiques en 2020 et depuis peu l’usage de nouveaux outils digitaux. Les événements ci-dessous illustrent les nouvelles tendances qui démocratisent l’accès aux marchés financiers et qui a contrario renforce un peu plus volatilité de ces derniers.

Qui connaît l’affaire Gamestop ?

D’un côté, un groupe de Hedge Fund qui décide de shorter (vendre) cette enseigner de distribution de jeux vidéo, c’est-à-dire de spéculer à la baisse sur la valeur du titre. De l’autre, un boursicoteur très attaché à cette enseigne et qui décide d’investir et d’agir pour contrer la stratégie des Hedges Funds. A cet effet, il utilise une plateforme (REDDIT) permettant d’échanger des informations boursières et d’agiter sa communauté. Il pousse ainsi les autres utilisateurs à acheter des titres de Game stop. Ceux-ci, à travers les réseaux sociaux dédiés à la Bourse achètent massivement le titre faisant grimper le cours de 1600%. Résultat, les Hedges Fund reculent face aux pertes trop importantes causées par la fronde. L’une d’elle aura eu aussi une perte de 3 milliards de dollars la mettant au bord de la banqueroute.

Connaissez-vous l’acronyme SPAC ?

Si ce n’est pas le cas, vous allez bientôt en entendre parler. Il désigne un véhicule d’investissement sans actif, une coquille vide qui se finance sur le marché boursier en vue d’acquérir ensuite des sociétés non cotées. Un groupe de sponsor créé l’entité juridique et recherche ensuite des investisseurs prêts à participer à l’introduction en bourse.

Les fonds servent ensuite à financer l’acquisition de sociétés non cotées, généralement dans un domaine d’activité défini au moment de la création du SPAC.

Ces SPAC s’engagent à acquérir ces sociétés dans une durée comprise entre un et deux ans. Si au final la société n’intéresse pas les investisseurs, les mécanismes de protection existent permettant de récupérer sa mise.

Ces outils ont connu un succès sans précédent en 2020. Ils ont levé plus de 120 milliards $ aux Etats Unis. Effet d’aubaine ? Car la rentabilité des SPAC est particulièrement mauvaise. D’après Renaissance Capital, le perte moyenne est de -18.8% et le rendement médian de -36.1% depuis 2015.

En Synthèse

On pourrait rajouter à cette liste l’envol des cryptomonnaies, des plateformes type Coinbase et applications tierces de types E-toro permettant l’achat et la vente de toutes classes d’actifs à des coûts dérisoires. Indiscutablement, nos jeunes générations se sont approprié ces outils rendant finalement plus compréhensible l’économie et une vision plus étendue du monde de la finance. Il va falloir s’habituer à un environnement boursier de plus en plus brutal, dans ses hausses comme dans ses baisses. Ce qui sera à l’avenir difficile encore sera de rester froid par rapport au bruit médiatique et ses brusques mouvements en gardant un horizon de temps long.

Revenir aux Billets d'humeur
©2021 - TRYA. GESTION PRIVÉE - tous droits réservés by booge
crossmenu linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram