CONNEXION
PODCASTS

#7

La novlangue dans la finance : quand la communication tourne à vide

4 septembre 2020

Deuxièmement : Cette novlangue arrange certains professionnels qui abusent de concept fumeux pour asseoir leur crédibilité. En fait, si on est incapable de rendre compréhensible un environnement complexe, c’est qu’on ne l’a pas soi-même compris. Un conseiller doit se rendre compréhensible, c’est dans l’intérêt de tous.

Et pour finir, on parlait dans le précédent podcast d’une mauvaise représentation de notre activité. Elle est directement corrélée à cette sur-réglementation et l’empilement de strates qui finissent par rendre incompréhensible ce qui au départ relève d’une bonne intention. Alors tu vois, réguler la finance, c’est bien mais si cela doit se terminer par l’envoi de 48 pages pour justifier de la souscription d’un contrat d’assurance vie (un exemple parmi d’autres), cela va à l’inverse du but recherché. Nous avons tous un smartphone ou presque et honnêtement qui lit les mises à jour régulières des conditions générales de Google ?

J’ai bien compris Jean-Christophe… sans langue de bois. Donc la novlangue, tu la repères et tu la combats.

Tu as tout compris. Alors Amandine, prochain podcast dans 15 jours ?

Je vais te parler de la défiscalisation immobilière et écrans de fumée.

Oulala ... À dans 15 jours !

Prochain podcast : L’écran de fumée de la défiscalisation immobilière, Rothschild avait raison (Girardin,  Pinel) (en cours de création)

Tous les podcasts
©2020 - TRYA. GESTION PRIVÉE - tous droits réservés by booge
crossmenu linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram