CONNEXION
PODCASTS

#6

Le prix du service rendu

24 août 2020

Attention Jean-Christophe, ne te méprends pas toi non plus, la gratuité n’augmente pas la rentabilité. No free lunch comme disent nos amis Américains. 

Tu as raison et comme nous l’avions vu en finance comportementale la peur, l’aversion au risque et j’en passe ne seront pas réglées par une application sur smartphone. Un investisseur désemparé cherchera un interlocuteur capable de lui donner les clés pour comprendre et éviter des réactions à chaud, bien souvent néfastes pour son patrimoine. 

Oui et enfin tu as les CGP.

Alors c’est vrai, ils ont chacun leurs prestations et leurs propres grilles d’honoraires, ce qui rend difficile toute comparaison. En revanche, l’ensemble de cabinets sérieux place l’humain au cœur de leur modèle. 

Ok mais Amandine, c’est compliqué de choisir entre ces différents acteurs. 

En synthèse, l’investisseur a le choix entre deux modèles.

  • Le modèle industriel, mass market, et dont la valeur ajoutée peut être des coûts faibles mais pour des prestations en rapport. Et ça malgré tout le marketing qui tentera de prouver le contraire. 
  • Puis tu as le modèle sur mesure avec des acteurs de petites ou moyennes tailles dont certains sont capables d’être plus agiles avec des outils numériques qui transforment les usages. Et surtout si tu choisis d’avoir un conseil personnalisé, capable d’apporter une relation suivie et durable, cela a un coût qu’il faut être prêt à payer. 

Merci Amandine pour ces précisions. Quel est le prochain thème ? 

La novlangue dans la finance : quand la communication tourne à vide. Ça va te plaire ! 

T’as raison … 1984, Georges Orwell pour les amateurs de science-fiction… 

Prochain podcast :  La novlangue dans la finance : quand la communication tourne à vide

Tous les podcasts
©2020 - TRYA. GESTION PRIVÉE - tous droits réservés by booge
crossmenu linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram