CONNEXION
PODCASTS

#2

Les Youtubeurs de l’épargne. Que fait l’AMF ?

3 juillet 2020

Gros sujet car notre profession, de plus en plus contrainte par la réglementation, j’entends par notre profession : les courtiers en assurance, conseil en gestion de patrimoine, conseil en investissement financier etc… Bref, tous ceux qui touchent le conseil en matière d’épargne ont fait l’objet depuis plusieurs années d’une inflation d’obligations réglementaires.

Ah bon ? Tu trouves ?

Ben oui comme toi

Le caractère éminemment positif, c’est de nous avoir débarrassé d’intermédiaires non qualifiées et de nous contraindre à plus d’engagement dans le conseil et le suivi de nos clients. Ce sont des conseils écrits, et comme tout le monde sait, les écrits restent.

Et pourtant, en surfant comme beaucoup d’entre nous sur Youtube, je suis sidéré par ce que j’entends de la part de personnes répliquant des modèles bien connu de vente à l’anglo-saxonne, en d’autres termes, très agressive où la notion de techniques manipulatoires prend le pas sur toute notion de conseil. Ça va commencer par une vidéo avec tous les poncifs du genre je suis riche avec décors de rêve, maison de millionnaire, super car etc … Tutoiement de rigueur et toi aussi youtubeurs, tu vas rejoindre la communauté des personnes ultra-rentables. On va vous expliquer que le trading va vous permettre de gagner 2 % par jour, que l’immobilier, que dis-je l’empire immobilier que tu vas construite, va te rendre riche demain.

Tout y passe : immobilier mais aussi le trading, or, argent, gros argent, le vin. Comme le marché commence déjà à être saturé, on commence à entendre une story telling qui se répète : je suis parti de rien, j’étais nul en études, j’étais salarié esclave, je travaillais 50h par semaine et j’étais pauvre…

Bref, à se demander si tous ne sont pas nés dans le même immeuble avec les mêmes problèmes. Et puis d’un coup, ils ont trouvé la pierre philosophale, ce qu’on a tous recherché un jour, comment transformer le plomb en or, devenir riche sans se fatiguer car bien sur, on nous cache tout, on ne nous dit rien.

Heureusement, il y a un livret totalement gratuit qui va changer votre vie. Il suffit de le demander et vous recevez dans la minute cent pages d’explication.

Waouh !

Je vais vous résumer ça en une phrase : vous en savez pas plus au bout de cent page si ce n’est qu’il faut payer.

Payer quoi ?

Essentiellement payer des modules pour t’expliquer comment devenir riche mais sans doute aussi des accompagnements vers des achats de biens divers avec vraisemblablement des commissions d’intermédiation. Faire appel au bons sens, c’est toujours délicat et après tout chacun est libre d’acheter ou non ces formations.

Je vois où tu veux en venir. C’est une forme d’escroquerie intellectuelle et qui par le biais de YouTube touche beaucoup plus de personnes, à commencer par les plus fragiles, sans parler de notre sous-éducation financière. À mon sens, c’est donc plus grave. Mais dis-moi, ils sont contrôlés ces gens aussi ?

Bennn il semblerait que non. C’est d’autant plus curieux que nos autorités de tutelle ont bien réussi à endiguer les fausses plateformes internet vantant le forex. Mais il est vrai que le problème ici est différent. Il s’agit de formations quand on parle d’immobilier ou de trading bien que je ne doute pas une seconde que les personnes payant ces formations sont dirigées vers certaines plateformes en lien avec les formateurs. Mais après tout, le conseil, sans même parler d’une préconisation, dans notre métier, est régulé. Il semblerait ici qu’on retourne un peu au far-west.

Alors en attendant un éventuel ménage, quelques règles de bon sens :

  • La bonne information c’est celle qu’on ne partage pas
  • Pourquoi des millionnaires se fatigueraient 7 heures par jour à vous vendre des conférences si ce n’est que c’est en fait, leur principale source d’activités ?
  • Vous vous voyez entrain d’appeler vos voisins parce que vous avez trouvé 10 lingots dans la cave pour les partager ? Le risque par définition est symétrique. Vous pouvez gagner 600 % en un an ? Ça veut dire que vous pouvez aussi les perdre. Chiche ?

En fait, tout s’explique par des biais comportementaux qu’on développera au prochain podcast sur la finance comportementale.

Merci Amandine pour le mot de la fin. C’est fini pour aujourd’hui. À dans 15 jours !

Prochain Podcast : La sous-éducation financière

Tous les podcasts
©2020 - TRYA. GESTION PRIVÉE - tous droits réservés by booge
crossmenu linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram